H:W

Site Country: FR Site Name: FR

Fil. Fibres. Tissus.

Notre nécessaire à couture

Chez Neptune, nous utilisons différents textiles pour élaborer notre catalogue de tissus. Si nous sommes des inconditionnels du ‘naturel’, nous n'en rejetons pas pour autant les fibres artificielles plus modernes comme le polyester, si elles aident à améliorer la structure finale du textile. Nous avons dressé un profil de chacun des textiles clés que nous proposons dans nos tissus ‘au mètre’, afin de vous aider à partir du bon pied.

Coton

La culture du coton est un art subtil, pratiqué depuis des millénaires aux quatre coins du monde. Nous utilisons son fil essentiellement pour nos velours. Une option qui, à nos yeux, offre un mélange parfait de douceur, résistance et naturel, et permet au velours d’être un luxe quotidien. Contrairement à son homologue 100 % polyester, ce velours bouge et affirme son caractère tout en résistant plus que la soie au quotidien. Nous avons également choisi le coton pour créer certains de nos lins mélangés haut de gamme.

Traits de caractère

Résistant – Si la fleur de coton a un aspect floconneux, le fil que l'on en obtient est remarquablement résistant. Il est incroyablement difficile de déchirer du coton, c’est pourquoi, aussi bien pur que mélangé, il est toujours promesse de longévité.

Doux – Tout comme de douceur. Une mèche de coton réussit le tour de force d’être à la fois solide et merveilleusement douce au toucher. Le coton a tout pour lui.

Respirant – Un peu comme la laine, la structure naturelle du coton permet à l’air de circuler. Cela signifie que les odeurs qui s’échappent de la cuisine vers le salon sont moins susceptibles de rester prisonnières des fibres et qu’il aide à réguler la température du corps également.

Hypoallergénique – Autre qualité qu’il partage avec la laine, le coton est naturellement hypoallergénique.

Présent dans

Nous utilisons le coton dans nos tissus Isla, Emma, Clara, Jack, et Anna.

Laine

Il existe différentes variétés de laine, de l’ultra-chaud alpaga à la toute douce laine d’agneau et au cachemire (que vous trouverez dans certains de nos jetés et couvertures). Mais pour nos tissus au mètre, nous utilisons de la laine de mouton.

Traits de caractère

Chaude – La laine est un fabuleux isolant. C’est un des aspects que les gens aiment le plus en elle. Sa chaleur et son confort.

Respirante – Cela dit, on oublie souvent que la laine est également très respirante. Ainsi, en été, elle laisse l’air circuler tandis qu’en hiver, elle le retient. Elle se prête ainsi à toutes les saisons.

Texture – Ici, c’est l’un ou l’autre. Soit on aime la laine pour sa texture un peu rêche, soit on la trouve un peu irritante. Elle ne sera jamais aussi lisse et soyeuse que le coton mais nous avons travaillé dur pour que nos laines aient un toucher aussi doux que possible, sans altérer leur vraie nature.

Hypoallergénique – Elle est parfaite pour ceux qui souffrent d’allergies.

Présent dans

Nous utilisons une laine pure dans nos tissus Angus, Elliot, Ewan, Hamish, et Hector.


Lin

Formés de fibres de lin cultivé, le lin est un des fils les plus anciens utilisés par l’homme. Il est au cœur de notre plus importante famille de tissus, qui compte pour l’heure six types de lin mélangé.

Traits de caractère

Résistant – Le lin est connu pour être solide s’il est cueilli avec soin et que ses fibres ne sont pas endommagées. Il s’avère être un choix judicieux pour les espaces très fréquentés ou les maisons pleines d’enfants ou d’animaux.

Caractère – De tous nos fils, le lin est sans doute celui dont la texture est la plus naturelle et qui présente le plus de variations, au point que des techniques ont été développées pour essayer d’en reproduire les flammes, sans jamais vraiment obtenir le même effet. Cela fait partie de son charme naturel. Plus le pourcentage de lin est élevé dans un mélange, plus le tissu est flammé. Sans ces flammes, le lin ne serait pas ce qu’il est.

Respirant – À l’instar de la laine et du coton, parce qu’il s’agit d'une fibre naturelle, le lin est également respirant, parfait en toute saison.

Présent dans

Nous utilisons le lin dans les modèles de tissus suivants : Hugo, Archie, Clara, Imogen, Agatha, Gabriela, Finian, Lara, Emma, et Jack. En variant chaque fois la technique de finition, le poids du lin utilisé et le mélange.

Flammes et irrégularités des tissus
expliquées.

Pour faire court, les flammes sont de petites irrégularités présentes dans le tissage, formant généralement de petits nœuds et aspérités. Elles sont une caractéristique des fibres naturelles, notamment du lin.

Elles se forment lorsque des fibres courtes sont nouées ensemble pour en augmenter la longueur. Elles peuvent également se former sur le fil avant même qu'il soit noué. Pourquoi ? Parce que la nature ne crée pas de fils identiques. Il ne s’agit pas de défauts, bien au contraire. Les flammes sont la marque d’un tissu naturel et rendent chaque pièce parfaitement unique.

Un lin sans flammes serait comme un bois sans grain.

Polyester

La structure du polyester est complexe mais, en gros, il s’agit d’une fibre synthétique largement utilisée dans la confection des tissus.

Traits de caractère

Résistant – Le polyester est incroyablement durable. Il peut être étiré de façon prolongée sans pour autant perdre de sa résistance. Il confère plus de robustesse à un tissu.

Retient la couleur – À l'instar de la viscose, le polyester retient parfaitement la couleur et conserve son éclat, ce que les fils naturels ont plus de mal à faire.

Moyennement respirant – Le principal inconvénient du polyester est qu’il ne respire pas aussi bien qu’une fibre naturelle. Bien que cela soit plus problématique lorsque le polyester est utilisé pour des vêtements, nous en sommes néanmoins conscients et ne l’utilisons de fait qu’en petites quantités.

Présent dans

Nous utilisons une petite quantité de polyester (seulement 10 %) pour aider notre velours de coton, Isla, à garder sa couleur. Nous ajoutons également un peu de polyester à notre lin de poids moyen, Archie, pour la même raison et parce que cela le rend incroyable durable et facile d’entretien.


Viscose

La viscose se situe quelque part entre la fibre naturelle et la fibre synthétique. Sa matière première, la cellulose, également appelée 'pâte à papier', subit un long processus de transformation. Elle est souvent utilisée indifféremment avec la rayonne (autrefois appelée soie artificielle), bien qu’elles ne soient pas tout à fait identiques.

Traits de caractère

Douce – C’est probablement sa qualité première la plus mise en avant. En plus d’offrir un contact agréable avec la peau, elle confère aux tissus un joli drapé. Elle fonctionne très bien associée à un fibre naturelle qui a besoin d’un peu plus de douceur ou une fibre déjà douce dont le moelleux veut être accentué.

Retient la couleur – Il arrive que les fibres naturelles aient un peu de mal à retenir les couleurs. C'est là que la viscose peut également aider. Elle retient fabuleusement la couleur, même les plus claires et éclatantes des teintes.

Absorbe l’humidité – Un des inconvénients de la viscose, néanmoins, est le fait qu’elle absorbe aisément l’humidité et est donc plus sujette aux taches. Ses performances sont optimales lorsqu’elle est utilisée dans un mélange soigneusement équilibré.

Présent dans

Nous utilisons une touche de viscose avec nos tissus Clara, Agatha, Gabriela, Emma, et Lara.

Qu’entendons-nous par ‘toucher’ ?

Simplement, la sensation que le tissu procure lorsqu’on le touche, lorsqu’on l’a dans les mains. C'est le terme que nous utilisons pour décrire la sensation de nos tissus, par opposition à 'texture'. Certains tissus ont un toucher qui les rend plus propices à certaines applications. Par exemple, certains tissus ont un meilleur drapé que d’autres, se prêtant mieux ainsi à la confection de rideaux que de sièges.

Velvet

Velvet isn’t technically a yarn – cotton, polyester, silk or a blend of fibres can be used to make it – but the way it’s made means it’s entirely different from any other fabric, so we thought it deserved a special mention.

    A bit like a field of grass, velvet’s fibres stand up vertically, rather than lying flat like most woven fabrics. It’s what’s known as a ‘pile’ or ‘nap’. You make it by layering two pieces of fabric and stitching them together. A guillotine then cuts the stitching apart, which is what forms the pile of the velvet.

    Because there are so many tufts of fabric sat close together, velvet has a soft, plush texture. It’s also light-reflective: you’ll notice that the velvet changes shades depending on the angle of the fibres. Yarns like silk will make for an even shinier velvet, while our combination of cotton and polyester is subtler.

It does also mean that – just like that field of grass – the fibres can bend over and lie flat in places when you press down on them. That’s why velvet can look like it has marks on it when it comes out of the packaging or after you’ve been using it for a while. It’s all part of velvet’s ageing process. Like leather that cracks with age, it’s what gives it its character. But if you’d prefer, you can use a velvet brush to push the pile back into place, or a light steam for stubborn marks.