H:W

Site Country: FR Site Name: FR

Tout a commencé avant même que nous créions nos propres fauteuils et canapés, lorsque John (un de nos fondateurs) a décidé de suivre un cours de tapisserie pour comprendre, par lui-même, ce que facture de qualité signifiait. Il avait acheté un vieux canapé aux accoudoirs escamotables, « totalement essoufflé », selon ses dires, mais dont il adorait la structure et le style. Chaque mardi et jeudi soir, il apprenait à restaurer son vieux canapé, redonnant vie à ses ressorts, son cordage, et sa garniture. Une formation qui s’est avérée très précieuse.

John avait voulu suivre ce cours de tapisserie parce que le premier canapé qu’il avait acheté pour sa famille était bien mais n’était pas exceptionnel. Il était plutôt sympa et il était plutôt confortable. Mais John voulait comprendre comment le rendre ‘spécial’. La différence entre le canapé acheté et sa version restaurée a été immense. John a su apprécier à sa juste valeur le travail qu’un siège de tapissier convenablement réalisé demandait et a compris ce qui faisait l’âme d’un canapé.

Il a compris que le plus important venait de l'intérieur. Si le style importe, c'est la structure interne d'un siège qui l’élève. Et nous avons constaté que le 'syndrome du canapé’ affectait aussi les cuisines – certes, ce qui était montré était parfait mais ce que l’on trouvait derrière était une toute autre histoire. Nous voulions que cela change. Nous voulions écrire une autre fin.

 

Le cadre

Deux ans de recherche nous ont montré à quel point ce que l'on trouvait à l'intérieur pouvait être grossier et imparfait, certains châssis n'étant par exemple pas finis ou associant stratifié de carton, agrafes et médium. Or, notre spécialité était les meubles de jardin, des meubles dont l’assemblage est visible car le bois est entièrement exposé. Notre approche du siège de salon et de sa conception a de fait immanquablement été différente. Et la manière dont de nombreux canapés étaient alors confectionnés a fini de nous convaincre.

Nous commençons toujours par le cadre. Selon nous, ce n’est pas parce qu'une chose ne se voit pas

qu’elle doit être moins agréable à regarder. Nous avons opté pour le tulipier – un bois incroyablement solide et fiable, mais moins cher que le chêne, point important dans la mesure où nous ne voulions pas que nos meubles coûtent les yeux de la tête.  Le cadre est un élément de mobilier de qualité à part entière. Nous n’hésitons pas à exposer des châssis de fauteuil dans nos magasins afin que vous puissiez voir par vous-même sa construction et son assemblage et, nous l’espérons, le soin que nous y apportons.

 

Détails de conception

Tout un tas de choses est à prendre en considération : style, forme, courbure, inclinaison, etc. Notre collection revêt différents caractères afin de proposer un large panel de styles – de l'épuré et contemporain Shoreditch au plus classique Charlotte d'inspiration Chesterfield – et se décline en différentes tailles pour convenir à tous les espaces. Mais l’aspect sans doute le plus complexe de la conception est

l’ergonomie. La plupart des canapés ont un fond plat mais ne sont pas toujours synonymes de confort. Un canapé doit soutenir juste ce qu'il faut l'assise, être suffisamment profond pour vous accueillir, présenter une hauteur genou-sol, et un degré d'inclinaison agréables. Des points fonctionnels qui affectent les proportions. Et essayer d’équilibrer fonction, forme, confort, et sensation n’est pas une chose facile.

 

Le garnissage

Une fois le cadre assemblé et l’ergonomie soigneusement étudiée et appliquée, nous passons au choix des ressorts, et du rembourrage des coussins. La densité des coussins doit être en adéquation avec le caractère du siège. Nous utilisons un mélange de mousse, fibres, plumes, et duvet de canard (pour plus de résilience) car, à elles seules, ces matières ne sont pas suffisantes. Vous voulez vous enfoncer dans votre canapé sans pour autant avoir le sentiment de devoir chaque fois le 'regonfler'. Les coussins des canapés doivent garantir confort, forme, et rebond. Chaque siège est donc conçu avec un taux de garnissage spécifique. Prenez George, un canapé aux lignes pures et architecturales dont les coussins doivent être peu bombés, contrairement à Olivia dont la forme classique exige un coussin plus renflé. Quant aux ressorts, nous préférons aux modèles hélicoïdaux la combinaison plus moderne alliant ressorts serpentins et sangles élastiques.

Une fantastique association dans la mesure où elle ne s’affaisse pas. Il est vrai que, parce qu’ils peuvent endommager le cadre, les ressorts serpentins sont souvent évités. Néanmoins, la solidité de nos châssis nous permet d'utiliser les meilleurs ressorts possibles. Si certains canapés ont des ressorts ensachés (fréquemment employés pour les matelas pour leur capacité à répartir uniformément le poids), nous trouvons notre combinaison plus confortable, plus pratique, et plus durable. Nous en savons quelque chose – nous testons chacun de nos fauteuils et canapés chez nous. John a ainsi, chez lui, un des tous premiers modèles du canapé Eva. Nous sommes sans pitié avec eux, pour voir ce qu'ils sont capables de supporter. Nos essais de produits durent des années, afin de voir comment ils vieillissent et comment nous pouvons les aider à rester au mieux de leur forme aussi longtemps que possible.

L'avenir

Nos fauteuils et canapés ont été conçus avec des châssis faits pour durer. Alors, lorsque le tissu commencera à fatiguer ou que le garnissage aura besoin d’un petit remontant, vous pourrez toujours apporter votre canapé, fauteuil, ou repose-pied à un tapissier qui fera exactement ce que John a fait – regarnir les coussins et recouvrir l’ensemble d'un nouveau tissu. Et apprécier, nous l'espérons, nos efforts. Et, qui sait, peut-être que dans des années, un de nos canapés connaîtra le même destin que celui trouvé par John.